Les Monts Grampians et l’anglais qu’on n’apprend pas à l’école

 » Pourquoi tes “d” en anglais sont différents des miens ?   » 

J’ai posé cette question en avril 2019 lorsqu’en visitant un parc naturel, nous avons vu le mot “ breed ” sur un panneau d’informations. Ce jour-là je suis repartie non seulement avec un nouveau mot dans mon vocabulaire mais je me suis aussi rendue compte que je ne prononçais pas la lettre “d” comme une anglophone.   

A vrai dire quand je fais un bilan de ces derniers mois, je me rends compte qu’à plusieurs occasions j’ai eu des moments de “révélation” similaires pendant lesquels j’ai compris les erreurs de prononciation et autres différences entre l’anglais et le français. A l’école l’anglais était une de mes matières préférées et comme j’étais une personne un peu étrange, j’ai beaucoup aimé apprendre les règles de grammaire, de conjugaison (j’étais très contente d’apprendre par cœur les fameux verbes irréguliers !) et autres règles d’orthographe. Mais malgré toutes ces connaissances théoriques, je pense que rien ne vaut le fait de vivre dans un pays anglophone et être complètement plongé dans la c ulture du pays ! 

C’est une conversation qui revient assez souvent entre nous et j’ai réussi à faire ma petite liste des choses que j’ai apprises ces derniers temps et que j’aurais bien aimé apprendre à l’école.

Les consonnes aspirées  

Les “p”, “k”, “c”, “t” en début de syllabe. En général je n’oublie pas de le faire mais j’ai toujours l’impression de ne pas les prononcer avec la même force que les autres autour de moi ! 

Les lettres qui deviennent muettes  

Je pense que nos chers professeurs voulaient tellement insister sur le fait qu’il faut prononcer le “h” qu’ils ont oublié de nous préciser que dans certains cas il ne se prononce pas du tout : comme dans hourhonorhonest etc. 

Idem pour le “p”. Je m’en suis rendue compte pour la première fois au moins de janvier quand ma belle-sœur m’a raconté la fois où elle avait eu une “neumonia ” quand elle était petite et j’ai alors compris qu’elle voulait dire “pneumonie”.  Mais je crois que ma plus grosse déception récente, il y a deux semaines pendant mon cours d’Ancien Testament (j’espère en parler dans un prochain article !) était de comprendre que le “p” dans le mot “psalm” (Psaume) ne se prononce pas non plus !  En général ce sont les mots d’origine grecque comme “psychology”,” pseudo” ou d’autres encore comme “receipt”. 

Le rythme et l’intonation  

Ma belle-sœur dit souvent que le français est une langue “plate” surtout parce qu’en français on accorde un poids égal aux syllabes alors qu’en anglais le rythme et les intonations varient un peu plus. Je me suis rendue compte de cela, surtout il y a quelques mois lorsque je parlais et que j’avais l’impression que les gens continuaient de me fixer attentivement comme s’ils attendaient une suite à mes phrases, alors que pour moi j’avais bel et bien fini de parler ! Et comme ça devenait un peu problématique (et gênant) je pense maintenant à baisser le ton de ma voix à la fin de mes phrases, et je rencontre de moins en moins ce problème.

Le fameux “d”  

J’ai encore un peu de mal à le prononcer parfaitement mais d’après ce que j’ai compris en français le “d” est une consonne dentale alors qu’en anglais elle est alvéolaire dans le sens où le son se forme au niveau de la mâchoire supérieure.  

En conclusion cela fait beaucoup de choses auxquelles il faut penser et je suis sûre que cette liste a vocation à être rallongée pendant mon séjour ici et même au-delà. Quand je suis en situation normale, j’arrive à penser à ces petits détails mais lorsque je suis un peu stressée ou fatiguée, mes mots se mélangent dans ma tête et je ne dis pas toujours ce que j’aimerais dire ou pire encore, je ne dis pas ce que je sais que je devrais dire. Je crois que c’est l’une des pires frustrations de mon expérience en tant qu’expatriée; parler une langue étrangère est un processus qui apprend l’humilité et le lâcher prise. L’humilité parce que parfois on se sent tout petit presque comme un enfant qui apprend à parler et qui n’arrive pas toujours à s’exprimer, et le lâcher prise parce qu’il faut accepter de commettre des erreurs et se dire que c’est normal puisqu’on est dans un processus d’apprentissage. J’apprends de plus en plus à renoncer à l’idée que mon anglais et mon accent en anglais seront « parfaits » un jour, mais je veux continuer de faire des efforts pour m’améliorer, non pour attendre un certain niveau mais parce que j’aime beaucoup cette langue et parce que j’aime apprendre.   

Le point positif dans le fait de vivre ici est que les australiens ont la réputation de vouloir simplifier et raccourcir les mots ; par exemple je ne suis pas obligée de prononcer les “r” et les “t” si je le voulais (ils sont complètement « avalés » en anglais australien) ! Donc j’ai un peu moins de soucis à me faire que si j’habitais dans un autre pays anglophone ! 

Pour ceux qui se demandent quel est le lien entre l’article et la photo : la semaine passée pour célébrer notre premier anniversaire de mariage nous avons eu l’occasion de nous rendre dans la région des monts Grampians et de voir les fameuses chutes d’eau Makenzie Falls. C’est pendant nos trois heures de route que nous avons eu une ces conversations de comparaison entre l’anglais et le français. C’était une des semaines les plus froides que nous avons eu depuis des semaines avec beaucoup de vent, mais après trois mois et demi de reconfinement nous sommes reconnaissants d’avoir eu ce petit séjour et de voir que les restrictions commencent à être levées petit à petit ! 

Et en bonus nous avons pu apercevoir environ une centaine de kangourous sur la route, ou devrais-je plutôt dire une centaine de « roos » (en anglais australien) !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s